Monthly Archives: juillet 1993

Miettes critiques (3)

Miettes critiques Dans le numéro 2 du Banquet, nous avions fait part de notre volonté de procéder à des critiques plus libres et délibérément politiques d’ouvrages qui nous paraissaient significatifs. Nous avons continué cette entreprise dans le numéro 3. Il reste que la masse d’ouvrages importants, soit en eux-mêmes, soit par ce qu’ils signifiaient, nous

Read More

Fin de Banquet (3)

Fin de Banquet Voici une série d’écorchés, c’est-à-dire de sujets qui offrent un aspect extérieur que la curiosité de l’honnête homme exige de dépasser. Chacun dans son genre appelle le scalpel : L’Evénement du Jeudi est trop furieux pour être vraiment indigné, la publicité est trop bête pour être innocente, Jacques Delors est trop lisse pour

Read More

Au cœur du media-bovarysme. Récit d’une expérience de lecture de L’Evénement du Jeudi par un survivant de l’expédition

Au cœur du media-bovarysme. Récit d’une expérience de lecture de L’Evénement du Jeudi par un survivant de l’expédition Marin de Viry Si c’était une vision du monde, ce serait celle qui s’empare de l’automobiliste verbalisé.Si c’était une rhétorique, ce serait une dialectique sonore recherchant vainement dans une chicane enragée ses propres fondements.Si c’était une esthétique,

Read More

No reading

No reading Nicolas Tenzer Il faut lire les publicités qui encombrent nos boîtes aux lettres. J’ouvre machinalement et par réflexe l’une d’entre telles qui m’assène en gros caractères : « MONSIEUR TENZER VOUS N’AVEZ PAS LE TEMPS DE LIRE » et ajoute « Voici une idée originale pour vous faire aimer la littérature. 10 francs seulement ». A témoin, avec

Read More

Eloge du discours delorien

Eloge du discours delorien André-Luc Molinier Ecrire sur Jacques Delors ! L’idée rebute par avance, l’inspiration fuit, le découragement s’installe. L’étude et la réflexion sur l’action politique offrent tant de contrées inexplorées ; alors pourquoi — à moins d’aimer la mortification — s’arrêter encore sur la morne plaine tant de fois parcourue du delorisme ? Parce qu’il y

Read More

Les C.C.I. : un consularisme inutile

Les C.C.I. : un consularisme inutile Pascal Monmont Le divorce entre électeurs et élus, maintes fois signalé dans la vie politique, est rarement mis en évidence à propos du monde patronal. Les élections aux Chambres de commerce et d’industrie (C.C.I.) en fournissent une illustration. Le dernier scrutin consulaire du 18 novembre 1991 se solde, au niveau

Read More